Plats
Laisser un commentaire

Mon Bol Hivernal de Yoga

Depuis le début de cette année, et d’autant plus alors que l’on approche de sa fin, j’ai commencé à vivre ces phases d’harmonie avec moi-même, bizarres mais incroyables. Lors de ceux-ci, c’était comme si mon corps me demandait quelque chose, essayait de glisser une pensée dans mon esprit, une idée ou une simple émotion. Il est curieux d’écrire cela, et encore plus de le lire je pense, mais je ne sais comment l’expliquer réellement. Ce que je sais pour sûr toutefois est que, par exemple, mon corps a exigé de moi plus de yoga ces jours. Je le sais car je n’ai cessé de me tortiller dans tous les sens, de me pencher sur les côtés, en arrière, de sentir mes os craquer, mes articulations s’ouvrir, marchant à travers la maison et n’arrêtant pas de me lever pour m’étirer. Je sais également que j’ai besoin d’énormément de sommeil ; deux jours à la suite je suis resté endormi. Et pour ceux qui me connaissent, neuf heures de sommeil n’est point du tout une habitude ! Je sais également exactement ce que je désire en 2017, ce que je veux qu’il arrive depuis le 1er janvier déjà. Mais ceci est pour un autre article.

Peut-être que cela était une partie de mon processus de guérison, ou simplement les ondes calmantes qui proviennent de mes oreilles alors que je vous écris ces mots (merci Spotify et ton « premium plan »… !), ou encore la sensation d’une année qui se termine, mais j’ai l’impression d’avoir passé un nouveau stade de ma vie. Je me considère guéri depuis le jour où j’ai commencé cette aventure, mais aujourd’hui, après une année pleine de rebondissement, surtout après ma formation, je me sens beaucoup plus conscient et sensible. Non pas sensible dans le sens à fleur de peau (qui est un autre sujet dont j’aimerais discuter dans un prochain article), mais dans le sens de connaître profondément et avec compassion mes sentiments, besoins, rêves, tout autant que ceux des autres. Ce n’est pas un superpouvoir, ou un moyen pour moi de me confier (je n’aime pas trop le faire – si je le fais, c’est dans l’espoir de pouvoir vous inspirer), mais simplement une nouvelle étape de ma vie ; comme une personne compatissante peut connaître des moments encore plus intense par rapport à la misère d’une autre, je suppose que c’est ce qu’il se passe entre ma sensibilité et moi. Et cette « connaissance », je vous la souhaite – c’est une partie de la brillance (en tout cas la mienne – quelle serait la vôtre alors ?) !

img_9403    img_9400

Tout ceci pour dire qu’alors que mon corps et esprit me demandaient de nombreuses choses dans les jours passés, mon estomac a aussi eu ses petits sauts d’humeur et ronchonnements. Et voici pourquoi j’ai créé cette recette. J’adore toutes ces inspirations asiatiques ou encore Ayurveda, comme vous avez pu le constater avec mes autres recettes ; mais celle-ci est différente des autres recettes partagées jusque là. Elle est chaleureuse, douce et en même temps harmonieuse, tout ce qu’il me faut après une belle session de yoga. Après avoir été remuée, émotionnellement et physiquement parlant, votre nourriture doit vous apporter confort et apaisement. Le mélange d’épices, entre le piquant, le doux et le salé, ainsi que tous ces délicieux légumes et liquides, se mélangent à la perfection dans ce beau bol, qui porte le goût et la sensation d’un Savasana sans fin. Malgré le nombre apparent d’ingrédients, ce plat est très facile à préparer – faites-en une grande portion, afin d’éviter la partie stressante de la cuisine en soir de semaine. Et surtout, si ce n’est avec la nourriture ou le yoga, prenez soin de vous, émotionnellement et physiquement ; après tout, l’on ne nous donne qu’un seul corps.

Namaste !

img_9395

Le Bol de Yoga aux Mille et Une Saveurs

Portions : 5 – 6 personnes.

Temps de Préparation : 25 minutes.

Temps de Cuisson : 25 minutes.

Ingrédients

  • 1 gros oignon, émincé finement
  • 2 gousse d’ail, écrasées
  • 1 c.s de curcuma en poudre
  • 1 c.c de cannelle en poudre
  • ½ c.c de poudre de chilli
  • 1 ½ c.s de gingembre frais, râpé
  • 1 c.s d’huile de coco
  • 2 bulbe de fenouil, émincés finement
  • 1 brocoli, les fleurs et le tronc coupé en morceaux
  • 3 tiges de Kale, feuilles coupées en petits
  • 250g de pois mange tout, frais ou congelés (ou 15 tiges de bette, coupées en morceau de 4 cm)
  • 400ml de tomates pelées en boîte
  • 150ml de lentilles rouges
  • 1 c.s de concentré de tomate
  • 500ml de bouillon de légume, juste chauffé
  • 250ml de lait de coco
  • 1 boîte de haricot de Lima, égouttés et rincés
  • Une poignée de noix (de cajou, de Grenoble, etc.)
  • Du yogourt de coco, pour garnir

Méthode

(1) Commencez par préparer vos légumes comme indiqué. Puis chauffez votre huile de coco, et faites revenir l’oignon et l’ail ; ajoutez les épices, jusqu’au gingembre. Glissez-y un petit verre d’eau et faites bouillir trois minutes environ.

(2) Ajoutez tous vos légumes and faites revenir 5 minutes. Faites-y ensuite tomber vos tomates en boîte, les lentilles rouges, le concentré, le bouillon de légume et le lait de coco. Incorporez gentiment puis cuisez pour 15 à 20 minutes.

(3) Parachutez vos haricot de Lima et cuisez pour 3 nouvelles minutes.

(4) Une fois prêt, servez dans de grand bol, soit seul ou avec du quinoa/riz complet, avec des noix écrasées sur le dessus et du yogourt de coco. Profitez de votre soirée post-yoga !

img_6203

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s